Au Chili, une forêt est détruite par des incendies. Vous ne devinerez jamais ce que font ces trois chiens. Admirable !

Auteur: | Catégorie Animaux

En janvier 2017, la Chili a connu ce que la présidente Michelle Bachelet qualifia de « pire désastre forestier de son histoire ». Le centre et le sud du pays furent envahis par les flammes. De grandes incendies s’y sont déclarées et se sont répandues comme une traînée de poudre. Plus de 580 000 ha de forêt en ont pâti avec un lourd bilan humain de 11 personnes mortes. Des milliers de victimes furent évacués avec la destruction de plusieurs communes.

01 of 3 Une nature dévastée par les incendies.

Une nature dévastée par les incendies.

6 mois après le drame, la nature n’est pas cicatrisée avec un écosystème réduit en cendres. Il faut donc de l’action : semer, replanter et reboiser afin de faciliter la reconstruction de la nature. Mais devant l’étendue des travaux, trois chiennes de la race border collie ne se sont pas laissées abattre. Elles s’appellent Das, Olivia et Summer.

Source photo : Martin BERNETTI/AFP

Voir plus à la page suivante.

Cet article pourrait vous intéresser : Cette chienne est abandonnée avec ses chiots en pleine forêt. Voyez ce qui arrive par la suite!

02 of 3 Une méthode originale pour redonner vie au lieu

<strong>Une méthode originale pour redonner vie au lieu</strong>

Ne croyez pas que ces chiennes ne font que gambader dans les ruines. Elles s’amusent certes, mais travaillent surtout à la reconstruction des lieux. Avec l’œil vif et la truffe mobilisée, elles portent sur le dos des sacoches remplies de mélange de graines diverses. Grâce à un système ingénieux de perforation, ces sacoches se vident au fur et à mesure des mouvements des chiennes. Ce trio canin sème chaque jour près de 10 kilos de graines. En 3 mois, ces chiens ont parcouru déjà plus de 15 forêts dans la région de Maule, très touchée par l’incendie. Leur récompense ? De délicieuses friandises une fois leurs sacs vidés.

Source photo : Pablo Sanhueza

Voir plus à la page suivante.

Cet article pourrait vous intéresser : Voici pourquoi nous devons respect aux pompiers de ce monde. Cette photo prise au portugal lors du dernier incendie est devenue virale. Respect!

03 of 3 À l’origine de l’idée ? L’association écologiste chilienne Pewos

<strong>À l’origine de l’idée ? L’association écologiste chilienne Pewos</strong>

L’association écologiste chilienne Pewos est à l’origine de cette méthode de reboisement. Sa directrice est Francisca Torres et elle comptabilise 26 000 membres. Ces chiens sont dressés pour ne pas attaquer ou déranger les animaux vivant dans la forêt. Le travail de ces chiens a porté ses fruits. L’herbe repousse déjà avec un hiver austral qui booste la germination des plantes. On peut découvrir d’ores et déjà des plantes, arbrisseaux et buissons. Pour Francisca Torres, les avantages d’une telle méthode sont multiples avec notamment un meilleur rendement qu’avec les humains. Si les chiens peuvent parcourir jusqu’à 30 kilomètres journaliers, un homme pourra à peiner faire 3 km. D’ici 5 ans, les forêts retrouveront leur aspect de base. Bravo !

Source photo : Martin BERNETTI/AFP


44 Shares