Il est prouvé que les personnes sensibles n’écoutent pas avec leurs oreilles, mais bien avec leur coeur. Êtes-vous sensible?

0

Souvent, nous communiquons avec les personnes de manière erronée. Nous parlons là bien sûr d’un échange à la fois intellectuel et émotionnel. Non seulement il est nécessaire de parler, mais également d’écouter. Si le nombre de nos contacts quotidiens a augmenté, ne serait-ce que le par biais de la technologie, quid de notre capacité d’écoute ? Quoi qu’il en soit, beaucoup de choses nous empêchent d’écouter. Des solutions existent pour y remédier. Mais saviez-vous que les personnes sensibles n’écoutent pas simplement avec leurs oreilles. Elles écoutent tout d’abord avec leur cœur.

01 of 5 Des bruits «mentaux» qui empêchent de bien écouter

Des bruits «mentaux» qui empêchent de bien écouter

L’écoute vient d’abord du côté émotionnel, donc du cœur. Lorsque nous avons atteint notre capacité d’écoute, nous activons sans le vouloir une «écoute automatique». Nous avons l’impression d’écouter les autres, mais en réalité, se produisent ce qu’on appelle des «bruits mentaux» :

– Ne pas vouloir s’ouvrir aux croyances des autres et mettre à l’épreuve les siennes.
– Penser ne rien apprendre des autres.
– Ne pas voir réellement les autres, car nous sommes trop concentrer sur nous-mêmes.
– N’écouter que ce que nos idées confirment.

Pour la suite: (suivant)

02 of 5 Notre esprit nous parle constamment

Notre esprit nous parle constamment

En somme, dans une situation pareille, notre esprit nous parle constamment : le passé se mêle aux désirs, aux sentiments et aux émotions. L’écoute devient difficile. Les «bruits mentaux» sont donc à éviter pour favoriser une interconnexion profonde, émotionnelle et authentique avec les autres, au risque de perdre notre nature humaine.

Source image: pixabay

Pour la suite: (suivant)

03 of 5 L’art de bien développer notre capacité d’écoute

L’art de bien développer notre capacité d’écoute

Source image: pxhere

Premier point : faire taire son esprit en ralentissant. Cela permet une reprise du contrôle de notre environnement. Pour cela, déconnectez-vous tous les jours pendant un moment des bruits extérieurs (TV, mobile, ordinateur).

LIRE LE Second point (SUIVANT)

 

04 of 5 Développer son empathie

Développer son empathie

Second point : développer son empathie, à savoir sa capacité à ressentir ce que ressent les autres. Il suffit de regarder son interlocuteur avec sincérité, bienveillance et sourire. Il comprendra de lui-même que vous le comprenez aussi.

LIRE: le troisième point (suivant)

05 of 5 S’ouvrir aux autres

S’ouvrir aux autres

Troisième point : être réceptif aux avis des autres. Il faut donc ouvrir son esprit et être curieux. Les expériences font qu’on développe des convictions. Donc chaque conversation avec autrui peut révéler son lot de nouveautés et nous faire évoluer.

Source image: pxhere


commentaires
Loading...