La police arrête cette maman qui vole de la nourriture mais ils changent d’avis en voyant ses 3 enfants affamés!

0

Pour manger, certaines personnes n’ont trouvé d’autres moyens que de voler. Et ce n’est jamais un moment de plaisir d’en arriver là. Le 5 novembre 2017, nous apprenions que la Police de Hillsborough a partagé une histoire touchante à ce sujet sur Facebook.

01 of 3 Quand la police intervient

***Based upon the overwhelming response, we are asking anyone who would like to donate food or funds to contact their…

Posted by Hillsborough Police Department on Sunday, November 5, 2017

L’histoire s’est déroulée en Caroline du Nord, un jour avant. Le quotidien d’une femme, Theresa West a changé depuis lors. Les policiers racontent : « Hier le brigadier Keith Bradshaw et l’agent Candace Spragins ont enquêté sur un vol dans le magasin Food Lion. Ils ont retrouvé la coupable à son domicile où elle a remboursé les 36$ de nourriture qu’elle avait dérobé pour elle et ses enfants. » Ils poursuivent : « Ce n’est pas de l’avidité mais un délit de nécessité de la part d’une maman essayant de nourrir un enfant. »

02 of 3 La mère explique son geste

La mère explique son geste

Dans un entretien avec le Herald-Sun, la mère de famille tente d’expliquer pourquoi elle a fait ça. Après avoir maintes fois tenté de trouver des solutions, elle n’a fait que craquer afin de nourrir ses trois enfants. Mais elle fut étonnée de la réaction de la police de Hillsborough. Cette dernière veut être claire : « Bien que les policiers devaient l’inculper pour le vol, ils ont pris sur eux de retourner dans le supermarché et d’acheter pour 140$ de courses, ramenant les denrées à la famille affamée. »

03 of 3 Une police généreuse

Une police généreuse

En découvrant le geste de bonté de ces policiers, Theresa n’en cru pas ses yeux. La famille avait des produits qu’elle avait perdu l’habitude de consommer : viande, féculents, fruits, légumes… Cela semble être normal pour la police qui poursuit : « Des fois le travail de la police n’est pas coulé dans le béton. Nous sommes d’abord des humains avant d’être des policiers. Plus souvent qu’on ne le pense, la compassion pour notre communauté le démontre. C’est ce que signifie la police de Hillsborough et le brigadier Bradshaw et l’agent Spragins devraient être loués pour cela. Aucun des deux ne voulaient que cela se sache, donc s’il vous plait faites-leur part de votre appréciation ».

Même si la police a aidé cette maman en difficulté, elle devra malgré tout répondre de ses actes devant la justice. Mais elle aura pu compter sur le soutien des policiers.

Source des photos : Facebook / The Herald-Sun


commentaires
Loading...